Dossiers Psychologie

Starlet, artiste-peintre éléphantesque

LU 19354 fois     COMMENTÉ 4 fois
TAGS: intelligence, cerveau, animaux, aptitude, intelligents, créativité, éléphants
AUTEUR : La rédaction
vendredi 17 novembre 2017

Effet de mode ? Sans doute pas, cela fait maintenant plus de dix ans que les collectionneurs convoitent ses tableaux qui se vendent en moyenne autour de 2000 dollars. Les bénéfices vont directement dans la caisse du zoo et permettent de financer l'entretien des installations où vit cette artiste pas comme les autres.

Le travail de Starlet constitue une formidable preuve de l'intelligence des qui possèdent un beaucoup plus volumineux que celui de l'être humain. La artistique est à ce titre le témoignage de capacités cognitives. La formidable mémoire prêtée aux n'est pas un mythe et participe pleinement de leur étonnante à ne pas être de simples . Ils savent engranger les expériences et ensuite les transmettre à leurs petits. De pareilles grosses têtes, ca ne trompe pas !






Sommaire de l'article

Page 1 : Un pinceau, une toile vierge et quelques pots de peinture
Page 2 : Le succès est au rendez-vous
Page 3 : Ne pas être de simples animaux


Retour au dossier

  Les mystères de l'intelligence animale


commentaires

posté par sylvianeliberge le jeudi 23 avril 2009
A quand une exposition au Louvre ?
posté par cecileneuville le lundi 15 février 2010
Ce que je trouve très bien dans cette expérience, c'est que l'argent de ces oeuvres revient à l'entretien du zoo et l'amélioration des conditions de vie des animaux qui s'y trouvent ! :) Pourvu que Scarlet prenne toujours autant de plaisir à peindre, c'est l'essentiel :))
posté par cecileneuville le lundi 15 février 2010
Oups starlet pas scarlet lol
posté par sylvianeliberge le mercredi 4 août 2010
Cécile, aurais-tu regardé Autant en emporte le vent récemment ? ;)
1 - 4 de 4
  • 1

L’accès et l’utilisation du forum sont réservés aux membres d'Aujourdhui.com. Vous pouvez vous inscrire gratuitement en cliquant ici.

Si vous êtes déjà membre, connectez-vous ici :




Recommander cette page :