Dossiers Psychologie

Combattre le stress de Noël

LU 19238 fois     COMMENTÉ 0 fois
TAGS:
AUTEUR : Nicolas Sanders
vendredi 22 décembre 2017

4. Ne pas se laisser déborder
Le rythme imposé par la période des Fêtes diffère considérablement du reste de l'année. C'est un peu comme les vacances d'été, mais avec beaucoup plus de choses à préparer (cadeaux, repas, voyage éventuel, etc.). On se retrouve vite surchargé et on éprouve alors la sensation désagréable d'être écrasé par un trop plein de responsabilités. Il faut donc se fixer un programme des choses essentielles sans hésiter à déléguer des missions autour de soi. La course folle des préparatifs ne doit pas devenir une épreuve de marathon. Pourquoi devriez-vous tout faire vous-même ? C'est en commençant par se défaire de cette fausse idée que l'on peut attendre ce grand moment avec sérénité.

5. Chasser les mauvais souvenirs
Noël peut aussi être le souvenir d'un événement triste comme une disparition, un accident ou tout ce qui bouleverse la vie de manière dramatique. Chaque année, l'arrivée du 25 décembre devient donc un double calvaire puisqu'il faut tenir compte de sa propre douleur et, en même temps, de la joie collective suscitée par les fêtes. Pour sortir de cette spirale annuelle, il convient de "s'astreindre au bonheur", comme le conseillent les psy, en se forçant à reconnaître que tout n'est pas si noir. Ouvrir son coeur au bonheur des autres est un moyen d'en recevoir un peu soi-même. C'est aussi cela Noël.






Sommaire de l'article

Page 1 : A chacun sa fête
Page 2 : Retrouver la confiance en soi
Page 3 : Pourquoi devriez-vous tout faire vous-même ?
Page 4 : S'astreindre au bonheur


Retour au dossier

  Le fou rire de Noël


commentaires

L’accès et l’utilisation du forum sont réservés aux membres d'Aujourdhui.com. Vous pouvez vous inscrire gratuitement en cliquant ici.

Si vous êtes déjà membre, connectez-vous ici :




Recommander cette page :